22 rue de la Colombière - 21000 DIJON - tél. 03 80 67 42 63 - fax. 03 80 36 40 96

La Compagnie des ExpertsL'institut de Formation


  La Compagnie d'Experts Pourquoi une Compagnie ?

POURQUOI UNE COMPAGNIE D'EXPERTS JUDICIAIRES  ?


Sous le nom " repère ", notre dictionnaire donne la définition suivante :

" ce qui sert à se retrouver, à situer quelque chose dans l'espace, dans le temps, dans un ordre ".

Dans notre environnement actuel, où la communication est réduite aux seuls moyens de communiquer, il semble possible d'acheter sans voir, de trouver un texte sans se déplacer en bibliothèque, de se faire un avis par simple lecture de la presse et de passer sa vie devant son écran d'ordinateur.

Il serait donc envisageable de vivre seul, dans la stricte liberté des procédures d'accès payantes, en ingurgitant les médiatiques messages et les perpétuelles promesses de circonstances.

Ainsi l'être humain, pris dans un dangereux tourbillon modal, dédaignerait-il les occasions de dialogue direct au profit de la rentabilité illusoire de son nouveau jeu.

Dans la jungle actuelle, l'homme somnole doucement bercé par les sujets qui lui sont imposés et dont les solutions sont sans cesse repoussées afin de transposer nos vies dans le doux rêve de certains célèbres téléfilms américains.

L'homme est alors seul, victime des phénomènes de modes qui lui sont imposés, sans le libre arbitre qui doit être cependant sa propre valeur unique et irremplaçable.

Que peut faire un homme seul, dans un troupeau de gens seuls, sinon de suivre machinalement le " leader " qui constitue son seul repère autorisé.

Rabelais ne traitait-il pas de ce sujet dans son Pantagruel ?

Pour les gens sensés, que sont les Experts membres de notre Compagnie, ce commerce médiatique ne peut être qu'un complément d'information et non la méthode de résolution des questions qui nous sont posées.

Comment imaginer un Expert Judiciaire qui ne connaîtrait ses Magistrats que par les e-mail ?

Le Magistrat pourrait-il désigner ses Experts par la seule voie statistique et porter un jugement sur un rapport sans connaître le dialecte utilisé par l'Expert à moins que l'expression personnelle ne soit désormais bannie des échanges ?

Comment l'Expert pourrait-il interpréter la mission qui lui est confiée par la seule lecture d'un texte ?

Echanger des affirmations est une chose, communiquer en est une autre.

Alors nous avons décidé que nos Experts ne seraient pas seuls, qu'ils auraient un repère en participant à la vie de notre Compagnie et que Panurge ne serait pas leur maître.

Le repère sert à se retrouver... et ceci est bien le cas pour nos Experts qui sont conviés à trois ou quatre réunions par an, qui reçoivent deux à trois bulletins d'informations annuels, qui participent à nos cours de formation et qui n'hésitent pas à téléphoner pour demander conseil en cas de difficulté.

Le repère sert à se retrouver... et c'est bien la cas pour nos Magistrats qui contactent la Compagnie pour orienter une désignation, pour demander qu'une réprimande soit opérée et tout simplement pour échanger nos idées sur les orientations à donner au fonctionnement de l'expertise dans le ressort de notre Cour.

Foin des grandes kermesses d'autosatisfaction, fi des instituts mercantiles qui " font des heures ", notre Compagnie est là pour résoudre les problèmes qui nous sont proches même si certains d'entre nous aspirent à des destinées européennes voire mondiales.

Le repère sert à se situer dans l'espace... et nous intégrons cette notion par une large délégation à nos Vice-Présidents qui sont responsables de leurs départements, visitent les Magistrats du cru et centralisent les informations auprès du Président.

Chaque TGI possède ses propres spécialités du fait des implantations industrielles, commerciales et de population ; les Experts de leur ressort doivent donc savoir résoudre ces questions spécifiques avant de penser à s'exporter.

La Compagnie est alors un point commun régulateur qui compare ses observations avec les opinions des Magistrats de la Cour.

Le repère sert à se situer dans le temps... et qui mieux que la Compagnie se trouve à même de renseigner les Experts sur les mouvements des Magistrats, soit prévisionnels soit effectifs ?

Qui peut renseigner au mieux les Magistrats sur l'état technique et moral des Experts inscrits et tenir un annuaire attractif et évolutif ?

Qui peut tenir les courbes de probabilité de besoins en Experts afin d'informer la Cour qui, elle seule, décidera des inscriptions ?

Le repère sert à se situer dans l'ordre... et ceci entre bien dans le rôle de la Compagnie qui a pour charge de promouvoir les règles de déontologie de l'Expert, de conseiller les adhérents dans leurs applications et, parfois, de réprimander ou de sanctionner les fautifs.

La Compagnie reçoit chaque année la visite d'une quarantaine de futurs candidats à l'expertise judiciaire dans un but d'information et de conseils.

Mais oui, la Compagnie est le point central du bon fonctionnement de l'expertise judiciaire locale, elle est le repère désigné aux nouveaux Experts lors de la réunion de prestation de serment, elle est le point central d'informations concrètes et le centre de formation répondant aux besoins du cru.

Ainsi, notre Institut de Formation vous présente-t-il les sujets suivants, en thèmes généraux :

  • L'organisation Judiciaire Française,
  • L'expertise en matière civile,
  • L'expertise en matière pénale,
  • L'expertise en matière administrative,
  • Statut et déontologie de l'expert judiciaire,

Tous ces thèmes étant traités par nos magistrats, alors que la pratique de l'expertise, qui est décomposée ci-dessous, sera traitée par des experts chevronnés et des intervenants extérieurs.

  • Le rapport d'expertise en matière civile,
  • Le rapport d'expertise en matière pénale,
  • Le rapport d'expertise en matière administrative,
  • Comptabilité et fiscalité de l'expert,
  • Formation à la conduite des réunions d'expertise,
  • Aide à l'expertise (moyens disponibles),
  • Conduite spécifique de l'expertise en bâtiment et travaux publics,
  • Conduite spécifique de l'expertise en industrie,
  • Conduite spécifique de l'expertise comptable,
  • Conduite spécifique de l'expertise médicale,
  • Conduite spécifique de l'action d'interprétariat,